La poussée d’Archimède : qu’est-ce que c’est ?

 

La science a toujours défié l’imagination des êtres humains notamment avec la poussée d’Archimède. Si vous désirez savoir ce que c’est, nous vous l’exposons dans cet article. 

Ce qu’il faut savoir sur cette notion

La poussée d’Archimède est un phénomène qui se produit quand un corps est plongé totalement ou partiellement dans un liquide et subit une force particulière à cause du champ de gravité. En général, la force observée au cours du phénomène vient de la forte pression du liquide avec la profondeur. L’objet a tendance a remonté vers la surface de l’eau en raison de la pression qui est plus forte au niveau de la partie inférieure de l’objet plongé dans le liquide par rapport à la partie supérieure. Si aujourd’hui ce phénomène est qualifié de la poussée d’Archimède, c’est parce qu’elle a été réalisée pour la première fois par Archimède.

Formule du théorème d’Archimède

Lorsqu’un liquide est au repos, tout corps plongé dans ce fluide, subit obligatoirement une poussée vers le haut. Cette force verticale, dirigée du bas vers le haut s’oppose au poids du volume du liquide. C’est cette force qui est qualifiée de poussée d’Archimède, et s’applique au milieu de la masse du fluide déplacé : c’est le centre de poussée. Le théorème ne s’applique que si l’objet immergé et le liquide sont entièrement au repos. Aussi, pour que le théorème s’applique, il faut nécessairement que le corps soit totalement mouillé par le fluide et que ce liquide traverse la surface libre de l’objet. Aussi, veuillez noter que le fluide doit être en équilibre pour que vous puissiez parler du théorème. Si le liquide est en mouvement, il n’est pas très évident que le corps soit totalement soumis à la force verticale. Vous devez donc savoir que la poussée d’Archimède respecte un certain nombre de principes avant d’être appliquée.